hello@sarahperreau.com

Toulouse

Déroulement d'un cours de yoga

Déroulement d’un cours de yoga ?

Je t’ai donné très récemment mes conseils pour te préparer à ton premier cours de yoga. Si jamais tu ne l’as pas vu passer, il est là ! Je t’ai d’ailleurs préparé à la fin de cet article-là une petite checklist à garder avec toi. Maintenant que tu es prête à franchir la porte du studio, il est temps de parler du déroulement d’un cours de yoga.

Sans pouvoir généraliser à l’ensemble des cours donnés en France, je peux te parler ici de ma façon de faire à moi. C’est celle que j’ai apprise pendant ma formation en Inde à Samyak, mais surtout celle avec laquelle je me sens à l’aise. Et également, celle qui, à mon sens aujourd’hui, amène les bienfaits que je souhaite pour mes élèves. Allez, je t’emmène dans mon cours !

 

Moment d’accueil

Pour commencer un cours, on va prendre le temps de s’installer dans la pratique, de souffler un peu, mais surtout, de faire une coupure avec le reste de ta journée. On passe notre temps à courir, il me parait important de prendre quelques instants de calme avant d’activer encore son corps ! Et là, on respire plus amplement, on calme le flot de ses pensées et on se recentre sur soi.

Tout ceci se fait les yeux fermés, pour ne pas te laisser distraire par ton environnement. Et pour ne pas se sentir gêné par le regard des autres lorsqu’on fait déjà choses bizarres comme chanter le Om par exemple ! On va en profiter aussi pour doucement échauffer le corps, réveiller les muscles et les articulations. Et on est prêt à se lancer !

 

Pratique du pranayama 

Ce n’est pas une obligation dans le déroulement d’un cours de yoga, mais de plus en plus, j’aime introduire des exercices de Pranayama à mes cours. Le Pranayama, c’est les exercices de respiration, qui te permettent de libérer ton Prana, ton énergie vitale. Cela peut être des exercices pour ramener du calme dans ton corps et ton esprit ou pour au contraire, activer tout cela ! Il en existe de nombreux, et qui varient en fonction de ta pratique, que tu sois débutant ou pratiquant avancé.

Ces exercices peuvent se faire au tout début du cours, ou à la fin de celui-ci. Pour ma part, cela varie d’un cours à l’autre, en fonction de mes élèves et de l’objectif de la pratique. Si je n’ai que des débutants, j’avoue ne pas en mettre. Pas qu’un débutant ne puisse pas bénéficier de ces exercices, mais plutôt parce qu’il y a tant de choses à voir en si peu de temps qu’il faut forcément faire des choix. 

 

 

Pratique des asanas

Nous voilà au coeur de l’action. La pratique des asanas est ce qui constitue la majorité du déroulement d’un cours de yoga. Les asanas, ce sont les postures. L’intérêt initial de chacune d’elles est de libérer les tensions dans le corps. Mais pas tellement dans un objectif de santé à la base. L’intérêt de la pratique des asanas et du pranayama est de préparer à la méditation. Lorsque le corps n’est plus une entrave, l’esprit est libre de s’élever.

Il n’empêche que cela reste une excellente manière de prendre soin de son corps. Les postures de yoga vont renforcer et assouplir les muscles, permettre de travailler la coordination des mouvements, le souffle, de libérer les tensions physiques… les bienfaits du yoga pour le corps sont infinis (ou presque). En revanche, comme pour toute pratique physique, il peut y avoir des blessures. C’est pour cette raison que j’aime préciser à chaque début de cours qu’on est là pour écouter son corps avant tout

Dans le quotidien, on est relativement déconnecté de notre corps, sauf quand il a un problème. Ici, on amène volontairement l’attention sur chaque ressenti, sur chaque sensation. Dans un cours, on veut s’approcher de sa zone de confort pour l’élargir petit à petit, de semaine en semaine. Il n’est par contre pas question d’exploser cette zone de confort parce que la voisine de tapis va plus loin que nous ! Si cela tire un peu, très bien. Si cela fait MAL, on sort tout de suite de la posture ! Prends soin de ton corps, tu n’en as qu’un et tu vas devoir rester dedans jusqu’à la fin !

 

Retour au calme

C’est bon, tu peux souffler maintenant ! Enfin, façon de parler, il est très important que tu continues à respirer profondément pendant la pratique des asanas ! Mais le temps d’activation du corps est maintenant terminé. À ce moment du déroulement d’un cours de yoga, on va s’allonger sur le tapis, fermer les yeux et tout relâcher. Généralement sur le dos, les jambes légèrement écartés, les bras le long du corps, légèrement écartés également, paumes de mains vers le plafond. Mais si tu préfères amener une main sur ton ventre, une sur ta poitrine par exemple, fais-le.

Temps de méditation

On va profiter de cette posture pour relâcher toutes les tensions corporelles mais aussi mentales. C’est un temps de relaxation, et de « mini méditation ». Les asanas nous ont aidé à relâcher le corps, à placer la respiration, pour pouvoir maintenant focaliser son esprit plus aisément. L’idée n’est pas de ne plus avoir de pensées. L’idée est de devenir maître de ses pensées. De ne pas se laisser embarquer par le fil de notre journée, de notre to-do, la liste de courses à faire en rentrant… Ici, on prend un point d’ancrage pour nos pensées, et on les garde focalisées sur cela. 

On conseille généralement de focaliser son attention sur la respiration. Mais cela peut être un mot répété dans la tête. Une image mentale. La petite lumière que l’on perçoit même les yeux fermés. Ou la musique dans la pièce. Quoi que tu choisisses, essaye de garder ton attention sur cela pendant ces quelques minutes de calme. On va ensuite s’étirer et retrouver une position assise. Toujours les yeux fermés ! Jusqu’à ce que l’enseignant dise le contraire. Un dernier petit temps pour se recentrer et on fini avec un Om. 

Namasté !

 

Bien entendu, le déroulement d’un cours de yoga peut être différent de celui-ci. Il peut y avoir de légers changements, mais il se peut aussi que cela n’ait absolument rien à voir ! Cela va dépendre du professeur qui enseigne, de son style, de ce qu’il souhaite mettre en avant. Mais aussi du style de yoga que tu vas pratiquer. Un cours de yoga vinyasa, qui est un cours dynamique, n’aura rien à voir avec un cours de yoga nidra par exemple, qui est un cours pour favoriser le sommeil entre autre.

Cela étant dit, tu as aussi une bonne base pour appréhender un peu mieux le déroulement d’un cours de yoga. Dans tous les cas, sois détendu, ouvre ton esprit et laisse toi guider par ton enseignant. Il ne veut que ton bien !

No Comments

Your comment...NameE-mail

Leave a reply