hello@sarahperreau.com

Toulouse

Devenir plus positif

Comment devenir plus positif ?

Malheureusement, le cerveau humain a une tendance naturelle à retenir plus facilement le négatif que le positif. Un peu dommage, non ? Pour autant, nous ne sommes pas tous égaux sur le sujet, comme en témoigne le verre à moitié vide ou à moitié plein. Mais quelle que soit ta situation de départ, il y a des choses à mettre en place pour apprendre à devenir plus positif.

Citation Devenir plus positif

Le Negativity Bias

Avant de se lancer dans les différentes astuces pour devenir plus positif, un petit point sur ce que l’on appelle en anglais le Negativity Bias. Ce terme évoque le fait que, à intensité égale, toute chose de nature négative (fait, pensée, parole, émotion, interaction…) a un impact plus important sur notre état psychologique qu’un évènement neutre ou positif. En d’autres termes, à la fin de la journée, notre cerveau aura tendance à mieux se souvenir du serveur imbuvable du petit resto du midi que de la gentille dame qui nous aura laissé passer devant elle à la caisse du supermarché le soir.

Initialement, ce negativity bias servait à nous protéger des attaques d’animaux sauvages par exemple et à nous aider à survivre. Beaucoup moins utile à notre survie aujourd’hui… Ce phénomène a été observé dans de nombreuses études, et a également mis en lumière des informations sur le changement d’humeur et d’état psychologique. Ainsi, il serait bien plus facile de passer d’un point de vue positif à un négatif que l’inverse. Cela nous demande plus de travail de voir les choses de manière positive. Voilà pourquoi il est important d’entraîner notre cerveau a être plus positif, pour notre bien-être psychologique et notre santé.

1. Laisse sortir le négatif une bonne fois pour toute

Se débarrasser complètement de nos pensées négatives demande un certain effort et n’est pas forcément réalisable du jour au lendemain. C’est parfois tellement difficile que, si c’est vraiment nécessaire, il vaut mieux parler de ce qui nous agace ou contrarie. Laisser le problème sortir une bonne fois pour toute. « Une bonne fois pour toute » étant le terme clé.

Ressasser le négatif ne sert à rien. Ruminer non plus. Donc on parle du problème et on essaye d’envisager une liste de solutions pour le résoudre. S’il en existe, on en choisi une et on la met en pratique tout de suite. S’il n’existe aucune solution acceptable, il est temps de dire adieu au sujet. Définitivement. Se plaindre d’un problème ne le règlera pas et ne le fera pas disparaitre non plus. Il pèsera simplement sur ton humeur. On décide donc que le sujet est clôt et que l’on passe à autre chose. Ca va déjà mieux, non ?

2. Garde une trace du positif

Comme on vient de le voir, le négatif reste plus longtemps à l’esprit que le positif. Il faut donc que l’on s’entraine activement à garder en tête le positif. On peut donc garder à disposition un carnet dans lequel on note toutes les petites choses qui nous auront mises de bonne humeur, tout ce qui nous aura fait sourire. Et faire ça tous les jours.

De la même façon qu’un carnet de gratitude, s’entrainer à noter les petites choses positives du quotidien aide grandement à recâbler le cerveau. Petit à petit, on finira par naturellement voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide !

3. Inspire-toi

Comme il n’est pas toujours facile d’opérer des changements de l’intérieur, chercher de l’inspiration à l’extérieur ne peut qu’être bénéfique. Lis des livres, écoute des audiobooks, des podcasts, regarde des vidéos, des TedTalk… de personnes qui te motivent et t’inspirent. Il existe tellement de ressources différentes aujourd’hui, et si facilement accessibles qui n’est pas possible que tu ne trouves pas ton bonheur.

Cela va également te permettre d’élargir tes horizons, d’envisager de nouvelles perspectives. Et dans cette optique, n’hésite pas à apprendre de nouvelles compétences. Prends des cours de photo, de peinture, apprends la menuiserie ou à coder pour créer ton propre site internet. Peu importe le sujet, investir du temps pour soi, pour apprendre, pour évoluer ne pourra que t’aider à voir les choses sous de nouveaux angles et à les interpreter de manière bénéfique pour toi.

4. Prends soin de toi

J’imagine que tu n’es pas sans savoir aujourd’hui que, lorsque tu fais du sport, ton cerveau sécrète des endorphines, les hormones du bonheur. Ai-je vraiment besoin d’en dire plus ? Ok, cela te permet également de réduire ton taux de stress et de te maintenir en bonne santé. C’est cela que l’on veut de manière générale, être en bonne santé. Mange sainement, fais 30 à 60 mn d’exercice par jour, fais du yoga, dors suffisamment, bois assez d’eau. Parce qu’une bonne santé ne peut que t’aider à booster ta positivité !

5. Aie un plan de secours

Il y aura toujours des jours où rien n’y fera, où la mauvaise humeur sera collée à toi comme un frotteur dans le métro. Dans ces moments-là, il te faut un plan de secours, une arme magique. Trouve cette chose qui te remet de bonne humeur à coup sûr. Cela peut être un film, une playlist, un sport, un hobby, un plat, une personne qui a toujours les mots justes… Peu importe ce que c’est, essaye de noter toute activité qui te rende heureux à chaque fois et reviens-y dès qu’il est nécessaire. Il existe une citation anglaise qui dit « Do more of what makes you happy ». Littéralement : « Fais plus de ce qui te rend heureux ». Cela vaut aussi pour les gens qui t’entourent. Entoure-toi de personnes bienveillantes et positives et vois ces gens souvent.

Comment devenir plus positif

Si tu as des astuces et techniques supplémentaires pour amener encore plus de positif dans ta vie, n’hésite pas à les partager en commentaire, on n’a jamais trop de bonne humeur !

Comments:

Your comment...NameE-mail

Leave a reply