hello@sarahperreau.com

Toulouse

10 conseils pour débuter le yoga

10 conseils pour bien débuter le yoga

Ce ne sont pas les informations qu’il manque en matière de yoga sur internet. En revanche, en tant que professeur, je me rends parfois compte que certains élèves peuvent être un peu perdus sur le déroulement d’un cours et ce qu’ils peuvent en attendre. Comment se déroule un cours de yoga ? Y a-t-il besoin de matériel ? Faut-il être souple pour faire du yoga ? C’est pour donner de meilleurs indications à ces personnes que j’ai eu envie d’écrire ici mes conseils pour bien débuter le yoga.

 

On va donc passer en revue les choses qui peuvent être utiles, à mon sens, avant de se lancer dans son premier cours. Ce ne sont, bien entendu, pas des vérités absolues ni des règles « divines ». Simplement quelques petites indications qui peuvent t’aider si tu es perdue lorsque tu débutes. Tu trouveras également en fin d’article un lien pour télécharger et imprimer ma checklist 10 conseils pour bien débuter le yoga. Plutôt pratique pour préparer tes futurs cours de la rentrée !

 


 

Débuter le yoga – ta préparation mentale

Le yoga est un état d’esprit. Il me parait donc important de commencer par énoncer quelques conseils de « préparation mentale » pour débuter le yoga dans les meilleures conditions. Et avec le moins d’appréhensions possibles aussi ! Plutôt que de réelle préparation mentale, il s’agit là simplement de quelques points qui peuvent t’aider à un peu mieux savoir à quoi t’attendre. Et surtout à profiter de ton cours pleinement.

 

1. LAISSE TES PRÉJUGÉS À LA PORTE

Je pense que toute personne ayant un jour entendu le mot « yoga » a une idée, plus ou moins proche de la réalité, de ce que le yoga peut être. D’ailleurs, je te parle de tout ça ici si tu as loupé l’article. Mais quoi qu’il en soit, mieux vaut laisser les préjugés et clichés entendus sur le yoga à la porte pour ton premier cours ! Il est bien sûr difficile de ne pas avoir d’idée préconçue avant de se lancer, mais garde juste en tête que le yoga est pour tout le monde. Pas besoin d’être souple, pas besoin d’être musclé, pas besoin d’être capable de méditer 2h par jour. Tout cela, ce sont des choses qui viennent avec la pratique, ce n’est en aucun cas un pré-requis de départ ! La seule chose dont tu as vraiment besoin, c’est d’avoir l’esprit ouvert et de te laisser guider.

 

2. NE TE COMPARE PAS AUX AUTRES

La pratique du yoga s’est très largement répandue en Occident grâce à son aspect de la pratique physique. Débuter le yoga, c’est généralement débuter par la découverte des asanas, les postures de yoga. Et qui dit activité physique dit souvent compétition. Que l’on s’entende bien, je ne condamne absolument pas cet état d’esprit. J’ai pu, et peux parfois encore, y être sujette aussi. Mais lorsqu’il s’agit du yoga, il n’y a ni place ni raison pour la compétition. Le yoga, c’est la recherche de l’union entre l’individuel et l’universel. Le but n’est pas d’être meilleur que son voisin de tapis mais de se rendre compte que lui et toi, vous recherchez la même chose. La seule différence est que vous en êtes probablement à des étapes différentes de votre chemin individuel. Dans tous les cas, tu es là pour toi, et toi seule.

 

3. PRÊTE ATTENTION À TA RESPIRATION

De manière générale, nous ne savons pas comment respirer. Nous n’accordons aucune attention à cet outils si précieux et si puissant dans notre vie de tous les jours qui pourrait pourtant tant nous apporter si nous apprenions à nous en servir correctement. Cela peut paraître idiot, pourquoi devrions-nous apprendre quelque chose d’aussi inné que la respiration ? Parce que la respiration est la clé de beaucoup de choses. C’est elle qui permet de nous calmer quand on se sent stressé ou énervé. C’est la respiration qui permet de nous recentrer. Et ce que nous apprend le yoga, c’est que c’est également maîtriser sa respiration qui permet de maîtriser son esprit. De quoi y accorder une attention particulière, ne serait-ce que le temps d’un cours ! Débuter le yoga en ayant cela en tête sera un précieux atout pour progresser et tes sentir mieux rapidement.

 

4. PROFITE DU SILENCE

Ça va paraître un peu austère dis comme ça, mais le silence est d’or pendant un cours de yoga. Et cela pour plusieurs raisons. Cela va dans un premier temps te permettre de mieux entendre et appréhender les instructions de ton professeur. Écouter les indications plutôt que regarder le positionnement de quelqu’un d’autre va t’aider à focaliser ton attention sur toi-même et sur la coordination de tes mouvements. Cela va aussi t’aider pour la respiration. Pour vraiment en prendre conscience et lui laisser la place qu’elle mérite, il est important que tu puisses t’entendre respirer. Enfin, le silence est indispensable pour la concentration et pouvoir faire le vide dans ton esprit. Le travail de l’esprit est aussi, et même plus, important dans le yoga que celui du corps.

Bon, cela étant dit, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas avoir une petite musique douce en fond pendant le cours. Cela ne veut pas dire non plus que tu ne peux demander aucune précision pendant la pratique bien sûr. Les discussions plus approfondies avec ton professeur de yoga attendront la fin du cours par contre. De manière générale, profite de ce si rare instant de calme ! Et n’hésite pas à faire connaissance avec tes voisins de tapis avant et après la pratique !

 

5. METS TON TÉLÉPHONE EN VEILLE

Je pense que cela va s’en dire pour beaucoup de personnes mais, d’expérience, je me dis qu’il n’est pas inutile de le préciser ! En effet, pour la quasi totalité d’entre nous aujourd’hui, le téléphone est toujours connecté, toujours à portée de main, notification après notification, comme une extension de nous-même. L’avoir loin de nous ou déconnecté est devenu contre nature ! C’est pour cette raison qu’il n’est pas rare d’oublier de le mettre en silencieux avant un cours de yoga. Et 90% du temps, c’est pendant la relaxation qu’il se met à sonner ! Pour le bien-être de tout le monde, à commencer par le tien, n’oublies pas de l’éteindre en arrivant au studio. Cela va aussi te permettre de t’affranchir un peu de lui et gagner en liberté d’esprit pendant la pratique.

 

 

Débuter le yoga – ta préparation physique

Maintenant que tu es dans de bonnes dispositions psychologiques pour débuter le yoga, il y a quelques petites choses à avoir en tête d’un point de vue physique. En effet, ton corps va être largement mis à contribution pendant la pratique des asanas, autant le solliciter dans les meilleures conditions possibles !

 

6. CHOISIS TA TENUE DE YOGA

Je t’arrête tout de suite, il ne s’agit pas du tout d’avoir la plus jolie tenue qui soit, la dernière marque à la mode ou le plus beau tapis. C’est très bien si c’est ce que tu souhaites avoir, si c’est avec cela que tu te sens bien. C’est très bien aussi si ce n’est pas le cas. Ce qui est important, c’est que tu sois dans une tenue dans laquelle tu es à l’aise, et qui te permette de bouger ton corps librement. Prête attention aux températures également, une tenue plutôt légère en été, et bien couverte l’hiver, avec ton pull et tes chaussettes préférées pour la relaxation. Il en va de même pour ta coiffure. Fais simplement en sorte de ne pas avoir tes cheveux dans les yeux ni de devoir les remettre en place toutes les 2mn, ça n’aide généralement à la stabilité dans les postures !

 

7. LE YOGA SE PRATIQUE LE VENTRE VIDE

Quelle que soit l’heure à laquelle tu vas pratiquer, avoir le ventre vide est recommandé. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun depuis 12 heures, ce n’est pas non plus un test de glycémie. Mais évite de manger au moins 2h avant ton cours. Avoir le ventre plein peut rendre les postures d’inversion ou de torsion plutôt désagréables voire carrément inconfortables. Bien sûr, si tu es affamée, laisser ton ventre gargouiller tout le cours ne sera pas mieux ! Mange un fruit ou des amandes, quelque chose d’assez nutritif et léger.

Pense également à t’hydrater avant et après le cours. On conseille en général de ne pas boire pendant, pour les mêmes raisons que la nourriture. Les liquides vont avoir tendance à « remonter » encore plus facilement dans les postures d’inversion !

 

8. PRATIQUE PIEDS NUS

Contrairement à beaucoup de pratiques sportives, la pratique des asanas ne requiert pas le port de chaussures. Mieux que cela, pratiquer le yoga nécessite même d’être pieds nus. C’est encore moins exigeant en terme d’équipement que la course à pieds finalement ! Les pieds occupent une place primordiale dans la pratique. Ils amènent énergie et stabilité. Ils représentent aussi les fondations de notre corps et de l’équilibre de notre posture. Tu dois donc être capable de solliciter et d’utiliser ton pieds tout entier pendant la pratique. Porter des chaussures ne viendrait que faire entrave à cela.

 

9. PRÉVIENS TON PROFESSEUR DE TES BLESSURES

Si tu as des blessures ou problèmes de santé, commence d’abord par voir ton médecin avant de te lancer dans un cours pour avoir son aval. Et quand tu auras son autorisation, n’oublies pas de prévenir ton professeur de ces conditions. Cela lui permettra de t’éviter certaines postures qui pourraient aggraver tes symptômes. Cela lui permettra aussi de te donner des variations lorsque cela sera nécessaire. Bien débuter le yoga, c’est surtout commencer par apprivoiser son corps et éviter les blessures !

Il faut savoir aussi que certaines postures de yoga sont déconseillées pendant les règles. Cela ne t’empêche absolument pas de pratiquer mais sache qu’il vaut mieux t’abstenir ces jours-là des postures d’inversion et de celles qui viennent faire pression sur le ventre. La raison est simple, pendant tes règles, ton appareil reproducteur fonctionne à plein régime. Ces positions viennent sur-solliciter cette zone ce qui peut causer des douleurs supplémentaires, voire une congestion vasculaire. N’hésite donc pas à prévenir ton prof avant la pratique.

 

10. PROFITE DES BIENFAITS DU YOGA !

Te voilà à présent sur le tapis (très généralement fourni par ton centre de yoga, avec tous les accessoires dont tu pourrais avoir besoin), il est temps de passer au concret. Laisse toi guider complètement par ton professeur. Ouvre ton esprit, respire et profite des bienfaits des postures. Chaque position de yoga est étudiée pour apporter de nombreux bienfaits à ton corps et à ton esprit. J’aime personnellement rester entre 3 et 5 respirations minimum dans chaque posture. Cela permet de vraiment bénéficier de tous les bienfaits du yoga. Complétés par de la méditation et des exercices de respiration, tu devrais ressortir de ton cours de yoga une nouvelle personne !

 

J’ai créé un petit guide que tu peux télécharger ici pour que tu puisses garder et imprimer ces conseils.

 

Bien débuter le yoga - bonus gratuit

 

POUR FINIR

Te voilà maintenant prête à commencer le yoga ! Après avoir lu tout cela, tu te dis peut-être que c’est beaucoup de préparation ou qu’il y a beaucoup de choses à savoir avant de se lancer. Ce n’est pas vraiment le cas, ce sont simplement des pistes qui peuvent au contraire te rassurer et te permettre de mieux appréhender ce qui t’attends. De toutes façons, ton professeur sera là pour te guider. Et souviens-toi, tout le monde a un jour été débutant.

Cette petite liste n’est bien évidemment pas exhaustive. S’il y a donc d’autres questions que tu te poses quant au fait de débuter le yoga, n’hésite pas à m’en faire part en commentaires. Je me ferais un plaisir d’y répondre.

Et toi qui pratique peut-être déjà régulièrement, quelle a été ton expérience quand tu as souhaité apprendre le yoga ?

Comments:

  • GUEU Nungnamon Fulbert

    13 février 2019 at 18 h 47 min

    Merci beaucoup pour les 10 conseils de préparation

Your comment...NameE-mail

Leave a reply